Les producteurs

Mais pourquoi ses gâteaux sont-ils aussi bons ?

Chuuut…. Quel est le secret ? … Je vais vous le dire à l’oreille… L’Armoire à cuillères chérit et dorlote sa matière première. Elle aime le miel de caractère, la farine soyeuse, la crème onctueuse et les oeufs dorés.

Vous pourrez me croiser tôt le vendredi matin au marché Saint Joseph, le seul marché regroupant les producteurs de l’association La Jonquille, j’y achète mes produits traditionnels, souvent très liés au terroir, ou des produits typiquement fermiers, comme mon fromage, mon miel et mon pain. Je complète ce que l’on appelle les « matières sèches », par mes fournisseurs Auvergne Boulange ou à L’Eau Vive, rue Fontgiève.

Et donc, voici les personnages principaux de l’histoire :

Le bon lait des chocolats chauds vient des vaches du producteur Nicolas Achard du GAEC Montjeudi à Olby. La farine sort du Moulin Gribory, à Chatelus. Les fraises charnues et rouges vermillon sont celles des Vergers d’Ornon, chez Jean-François Brivary, à Lezoux. Le miel doré et le confit de noisettes est produit par les abeilles de la Miellerie de Grattepaille, sous l’oeil avisé de Samuel Lepeltier, à Saint Préjet Armandon.

Les sirops à la fraise ou à la framboise parfumés viennent également du Verger D'Ornon. La bière, pour ceux qui ont une petite soif, est produite par La brasserie des Montagnes. Le thé a été choyé et sélectionné par le Palais des thés, dont le siège est à Paris, on ne vous mentira pas… mais vous trouverez une boutique rue des Gras.

On aimerait le manger, mais on ne peut que s’en parfumer les mains… le savon élégant est celui des Belles de savon, uniquement composé de matières premières bio, façonné à Châteauneuf-les-Bains par Cécilie Munro.